Conseils pour entretenir
vos pivoines

Comment planter vos pivoines

Pour couronner de succès la végétation des Pivoines, une attention toute particulière doit être portée à la plantation.

  • La plantation des Pivoines en racines nues se situe de septembre à fin février.
  • Le meilleur moment est l’automne qui permet aux Pivoines de ramifier leur système racinaire avant le départ de la végétation.
  • La plantation d’hiver est possible même en période de gel nocturne, tant que le sol dégèle dans la journée.
  • Après fin février, la végétation avancée des Pivoines ne permet plus la plantation en racines nues.
  • Pour une plantation plus tardive, des pivoines en conteneurs sont disponibles à l’établissement ou sur les expositions auxquelles nous participons.

Astuce : En cas d’arrivée de votre colis par temps de gel : Mettre le colis dans un endroit frais (cave ou garage). Laissez les pivoines emballées, elles peuvent attendre sans inconvénient pendant un mois.

Les Pivoines se plantent en situation ensoleillée.

Elles ont besoin de place et ne doivent pas être concurrencées par des végétaux avoisinants. Éviter les plantations en bacs.

  • Le meilleur sol est argilo-humifère, profond, perméable et bien aéré.
  • Il est donc important d’ameublir le sol avant plantation avec du sable de rivière et de la tourbe blonde ou un bon terreau de plantation ; d’enrichir avec un amendement organique : fumier bien décomposé, sang séché, corne broyée…
  • Eviter les engrais chimiques à fort dosage d’azote.
  • Enfin une humidité constante est à proscrire, impliquant un bon drainage du terrain.

Pivoines arbustives

  • Attribuez leur une surface de 1,20 à 1,50 m2. Défoncer sur 40 cm en mélangeant bien terre et engrais organique.
  •  Enterrer la greffe de 5 à 10 cm en ayant un soin tout particulier pour les racines et radicelles.
  • Ces plantes étant très petites au départ, nous conseillons de marquer leur emplacement par 3 baguettes disposées en pyramide, afin de leur éviter d’être écrasées par un pied indélicat.
Planter la pivoine arbustive sous 5 à 10 cm de terre
Sous 5 à 10 cm de terre

Pivoines herbacées

  • Attribuez leur une surface de 0,80 m². Défoncer sur 40 cm en mélangeant bien terre et engrais organique, enterrer complétement la plante, les yeux étant recouvert de 2 à 3 cm de terre en ayant soin de ne pas retourner les éventuelles radicelles.
  • Pour les plantes en conteneur, enterrer au niveau de la terre du conteneur.
Planter pivoine herbacée sous 2 à 3 cm de terre
Sous 2 à 3 cm de terre

Prévention et soins de la pivoine

ARROSAGE : TERRE FRAICHE ET BIEN AÉRÉE

  • N’arrosez pas excessivement vos pivoines.
  •  Les deux premières années un arrosage hebdomadaire est nécessaire (ajuster en fonction de la région).
  • Pour des pivoines bien installées : pensez à arroser avant la floraison et en août/septembre.

FERTILISATION : ENGRAIS ORGANIQUE BIEN ENFOUI

Incorporez chaque automne un amendement organique (fumier, compost, corne broyée…) et un engrais potassique début mars (NPK : N de 1 à 5, P de 1 à 5 et K de 10 à 20)

TRAVAIL DU SOL : AÉRER APRÈS CHAQUE PLUIE

C’est la partie la plus importante dans l’entretien des pivoines. N’hésitez pas à bêcher ou biner régulièrement autour de vos pivoines. Pas trop profond sous le feuillage pour éviter d’abîmer les racines, mais sans hésitation autour de la plante. Préférez un travail régulier du sol plutôt qu’ un paillage qui pourrait maintenir un excès d’humidité très mauvais pour vos pivoines.

TAILLE : JUSTE UN NETTOYAGE

PIVOINES ARBUSTIVES

  • Elle ne nécessite pas de taille particulière.
  • A l’automne, une taille de formation est possible si la plante pousse en hauteur, ou si elle a besoin d’être équilibrée.
    On peut procéder par pallier sur 2 ou 3 ans, pour ne pas trop limiter la floraison.
  • Coupez le bois mort en début de printemps.

PIVOINES HERBACÉES

  • En septembre/octobre, vos pivoines herbacées se contenteront d’être taillées à 10 cm du sol.
  •  Enlevez le feuillage sec afin de ne pas favoriser le développement de champignons.

Soleil, nourriture et espace sont nécessaires pour une bonne floraison :

un bon ensoleillement, de la matière organique chaque automne et une situation préservée de toute concurrence sont nécessaires.

PIVOINES ARBUSTIVES

  • Un peu de patience est nécessaire pendant les 2/3 premières années.
  • Coupez les fleurs fanées au-dessus du dernier œil.

PIVOINES HERBACÉES

  • Si vous coupez les fleurs, ayez soin de laisser 2 ou 3 feuilles à la base de chaque tige pour ne pas compromettre le cycle végétatif de vos pivoines.
  • Éliminez les fleurs fanées.
Si un plant de Pivoine herbacée ne donne pas une floraison satisfaisante, il peut y avoir plusieurs causes :
– La jeune plante a été enterrée trop profondément.
– La plante a été mise en place en grosse touffe non divisée.
– La plante est trop à l’ombre.
– La plante est étouffée par d’autres végétaux.
– Une attaque de rouille ou de botrytis a pu intervenir et les boutons floraux sont atteints.
Si la pivoine a besoin d’être transplantée pour une des raisons précédentes, diviser impérativement la touffe en ayant soin de ne laisser sur chaque nouvelle plante que 4 ou 5 belles racines et 4 ou 5 yeux. Toute grosse touffe transplantée en l’état, ne refleurit généralement pas.

Le risque de maladie est très faible dans les bonnes conditions de culture. La première prévention est de respecter les conseils de plantation et d’entretien.

Il existe deux maladies principales qui peuvent apparaître en cas d’excès d’humidité .

BOTRYTIS

Pour les arbustives, la maladie se reconnaît par le retournement subit (en 12 ou 24 heures) de la branche ou des feuilles ou des boutons floraux alors que la plante paraissait en parfaite santé auparavant.

 Pour les herbacées (appelé souvent rouille des boutons), les tiges, les feuilles et les boutons sont également affectés.

  Les tiges malades présentent une zone brune sur 2 cm au-dessus et au-dessous du sol.

 Les parties affectées peuvent être surmontées d’une masse gris-brun semblable à du feutre et englobant les spores du champignon.

 Les insectes transportent ces spores jusqu’aux boutons où elles germent, pénétrant les tissus qui deviennent bruns et meurent. La tige est souvent pourrie en-dessous du bouton.

 Certains boutons peuvent partiellement s’ouvrir au moins d’un côté, alors que le reste des pétales pourrit.

CLADOSPORYUM PAEONIA

C’est un champignon agissant particulièrement en saison chaude et humide à l’époque de la floraison et tout de suite après.

 Les symptômes sont les mêmes dans les deux familles herbacées et arbustives : de petits points rouges apparaissent sur la tige, la feuille, voire même la fleur.

 Sur les feuilles, ces points deviennent de plus en plus larges, donnant des taches pourpres au dessus et des points rouges au-dessous.

 Le feuillage présente un aspect sec et grillé qui se développe par le haut. D’une manière générale, nettoyer une plante malade mais ne pas l’arracher. Elle peut repousser l’année suivante.

TRAITEMENT

Ces deux maladies se traitent de la même manière.

En préventif, dès le gonflement des bourgeons et le développement des feuilles,

En curatif, dès les premiers symptômes, utiliser des produits à base de cuivre (bouillie bordelaise) et prévoyez de faire un apport de potasse chaque année début mars pour fortifier la structure de la plante.

Le traitement se fait jusqu’à la floraison et doit être renouvelé après chaque pluie.

site sécurisé Site sécurisé Conditions générales de ventes | Mentions légales | Copyright © 2020 Création www.impressions-modernes.fr